des ancêtres d’Italie

Livourne, grand centre de peuplement juif en Toscane, on les dit venus d’Espagne, 1492 … Je savais que Linda (Leonilda) Provenzal, ma grand mère paternelle, était née à Livourne et j’ai entendu dans mon enfance nommer Zio Giulio, Zio Carlo, ses frères. Mes oncles mais pas mes tantes Nataf avaient aussi droit au Zio, Zio Felice, zio Lou (Luciano). Les tantes c’était Tata, qui se dit encore à Tunis.Double appartenance de la famille à l’Italie, la magique et prestigieuse Europe et à Tunis, nous les presque arabes. Toujours senti une certaine condescendance de la branche « grana » vis à vis des tunisiens, toujours ce prestige des européens « civilisés ».

Et voilà que Guido D, branche italienne, fait son apparition l’hiver dernier, à l’occasion d’un anniversaire, les 80 ans … Correspondance par mail, on est modernes. Et il collecte des infos sur les ascendants et descendants de toute cette grande famille, ses branches …

Grâce à lui, voilà que sont apparus des ancêtres Provenzal fin 18e, puis des jumeaux nés en 1848, un Icilio Provenzal … Icilio, le prénom de mon père, qu’on prononçait à l’italienne, le c comme dans ciao. En fait tout  le monde disait Cilio, sauf ma mère qui le prononçait en entier.

Publicités

2 responses to this post.

  1. Bonjour, serait-il possible d’échanger avec vous au sujet d’Angelo Nataf ? Merci, bien à vous, T.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :