lire Montaigne … un jour ?

Si longtemps que je ne le fais pas, essaye, oublie, jamais réussi à être accrochée, le regrettant pourtant. Le souvenir de Monique Chambeau qui en parlait avec tant de ferveur, de conviction … Il y a quelques années j’ai acheté une édition des Essais en français contemporain (Arléa, 1992.- Les Essais, édition établie et présentée par Claude Pinganaud), puis la Pléiade (Albert Thibaudet et Maurice Rat ) où j’ai trouvé plus d’intérêt parce que, justement, la langue était autre, mon petit jeu de lecture en v.o,  ancien français  fin 16e …  Mais ça n’a été qu’un feu de paille … Le livre que  Madeleine Lazard a publié d’après sa thèse  sur Montaigne, en sommeil lui aussi …

L’autre jour je décide de me défaire de quelques livres, plus de place, la dernière fois que je l’ai fait remonte bien à cinq six ans, plus peut-être, je commence à en mettre de côté … Et là ce sont ces deux Montaigne que je prépare puis … impossible, une impression de sacrifice, je ne peux plus m’en séparer, ils atterrissent dans ma chambre, la pile des à lire prochainement, le soir dans mon lit … Impossible de les mettre dehors. Fidèle à ma « méthode », ouvrir le livre n’importe où et voir si jelis ou si je referme, je suis tombée sur une Apologie de Raymond Sebon, et là … voir comment Montaigne raconte sa rencontre avec cet auteur dont il ignorait tout, comment son père lui en a parlé et lui a demandé de le traduire … voilà que l’histoire me captive …  prendrais bien des notes. Pense aux notes de JLK « dans les marges de …  »

De fil en aiguille, me voilà à la préface de Claude Pinganaud, convaincante …  « La découverte de Montaigne me fut la découverte d’un monde. Elle a changé ma vie. Et je peux dire que mes mots sont pesés.

Depuis ma première lecture des Essais (suivie de combien d’autres ?), j’ai changé en tout, et de tout. J’ai changé de métier,de manière d’être et de vivre, de façon de penser et d’agir.

Je ne sache pas d’autre livre au monde qui ait cette force. Il vous passe dans l’âme, il s’incorpore à vous. Il est redoutable à tout autre ouvrage de main d’homme car appelé souvent à devenir, pour celui qui s’y voue quelque peu, le livre unique. … »

Alors là, le moment est-il venu pour moi ? il serait temps.
http://www.franceculture.fr/oeuvre-portraits-%C3%A0-l-essai-iconographie-de-montaigne-de-philippe-djian.html

http://www.franceculture.fr/emission-l-esprit-de-montaigne-2008-05-16.html

Et … ce matin (lundi 27 mai), ce précieux https://www.facebook.com/notes/jean-louis-kuffer/ceux-qui-lisent-montaigne/10151597955204659

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :