Raymond Federman – Quitte ou double

Raymond Federman ! un jour j’ai acheté tous ses livres, une dizaine, enthousiaste, puis c’était quand même trop à la fois, j’en ai oublié et hier soir un peu de rangement, un livre mystérieusement couvert d’un papier cadeau, donc d’un papier opaque et là c’est fichu tu ne sais jamais ce qui se cache dessous ou dedans …
La surprise, j’ouvre, je feuillette, comprends pas c’est écrit un peu dans tous les sens, jeux de typographie, des blocs, décalés en escalier en disons en zigzag, des boutons contenant un tout petit texte, un mot, losanges diagonales … drôle, bizarre mais qu’est-ce que c’est ? où est le titre, le nom de l’auteur ?

Bon ! je le remets sur la pile mais cette fois il est tout en haut, et je vais me coucher, ce matin, attirée, faut bien que je sache qui est caché dedans … oui c’est lui c’est RAYMOND FEDERMAN lui qui a dû sa vie le fait d’échapper à la rafle du Vél’ d’Hiv’ et à tout le reste, aucun membre de sa famille n’en est revenu, sa mère l’avait poussé dans un placard, le temps de le cacher avant qu’ils soient tous embarqués …

Son histoire, celle-là, je l’ai entendu la raconter à Laure Adler un été, il était annoncé comme américain et le voilà avec un accent parisien, parigot même …

Le livre que je retrouve, ouvre et commence à lire, un de ceux où on s’immerge, adieu le quotidien, c’est QUITTE OU DOUBLE.

J’en reparlerai … il est un peu indéfinissable, faut reprendre souffle et s’en imprégner d’abord.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :