Pedro de Alcala

la langue arabe sous plusieurs états.

Pedro de Alcala, c’est la première année du séminaire de David Cohen à l’EPHE, IVe section, escalier E de la Sorbonne, au premier étage, là où, avant la construction de Jussieu, était le laboratoire de Géologie, le nôtre, Zoologie, juste au-dessus. Lieux familiers donc, ce bel escalier à rampe noire, fer forgé, s’élargissant amplement en bas, les portes de bois donnant sur ces deux galeries à grandes dalles et tableaux  honorant le savoir les arts la IIIe et ses nobles aspirations.

On pouvait entrer par la rue des Écoles, quelques marches, déboucher dans un hall calme et désert, toujours des portes, discrètement un ascenseur qui avait dû être ajouté un jour pour MM les Professeurs. Deux escaliers symétriques un vers la Galerie Gerson, l’autre vers … je n’ai pas de nom présent à l’esprit, celui où était logée la salle des thèses, thèses de sciences, la salle elle-même, celle où « le jury se retirait pour délibérer », une antichambre où on refluait en attendant le retour du jury, j’allais dire, de ces MM, mais il pouvait comporter des dames, une dame.

En 1979-80 quand je retrouve l’escalier E, c’est l’EPHE, l’École pratique des Hautes Études, qui est installée là,  et ce sont les séminaires, certains très courus, pas assez de place pour s’asseoir des fois. David Cohen a ses deux séminaires le vendredi, de 14 à 16 heures. Il nous a invités, Omar Bencheikh et moi, à les suivre. Et c’est l’éblouissement.

La salle, joyeuse, les étudiants, de tout âge, chevronnée ou troisième cycle, marocains tunisiens italiens beyrouthins, africains yéménites … tous aussi intéressés par « comment on parle, on parlait on a parlé », et soudain David Cohen était là, on ne l’avait pas vu entrer, le tableau, ses notes au milieu de la grande table en chêne, presque jamais assis, il écrivait et parlait racontait … on était ailleurs au 16e siècle en Espagne, avec Pedro de Alcala qui parlait de la langue arabe, de son enseignement … Un cours sur un cours sur … sur une évangélisation, la Reconquista, les prières chrétiennes le Credo et les mots allaient, en latin en arabe en espagnol, et la craie courait, les exemples, référencés, toujours avec précision, pas « en l’air », rigueur, les cahiers, les feuilles blanches se remplissaient, on écoutait. Une heure était si vite passée, la deuxième s’intéressait à autre chose, il y a tant de langues, l’amharique le tigré le tigrina, langues chamito-sémitiques (Cham, fils de Noé, le maudit) …

Autre séminaire, le lundi treize heures, Jean Margain, qui fut  franciscain. Lui c’était hébreu, araméen … mêmes lieux, il drainait pas mal de monde venu de la Catho rue d’Assas, combien d’années sur la Genèse … et là on apprenait à lire, verset par verset, il lisait le premier, puis l’un de nous à tour de rôle et on reprenait en choeur avant de commenter, expliquer, traduire. Lui aussi c’était le jeu du tableau noir, je l’ai souvent comparé à un terrain de foot, où Jean suivait le ballon, telle voyelle déplacée avalée remplacée … Magique aussi.

Voilà ils nous ont quittés, comme on dit, tous les deux, le croyant l’incroyant, également amoureux des mot et des gens, tolérants, au grand coeur, proches … aimés, comment aurai-il pu en être autrement.

Et il y avait aussi à l’EPHE, un enseignement du berbère, Lionel Galland … Et le sud-arabique d’Antoine Lonnet … et Maxime Rodinson.

Ouverture sur le monde, chance d’avoir pu en être un jour.

http://www.gorgiaspress.com/bookshop/pc-58463-15-alcal-pedro-de-and-paul-de-lagarde-petri-hispani-de-lingua-arabica.aspx

http://www.orient-mediterranee.com/spip.php?article576

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :