une promenade à Paris

joaquim hock

C’est devenu si rare que je peux en faire un titre, un évènement !

Grâce à Amina, j’ai découvert depuis quelque temps déjà les dessins de Joaquim Hock, très reconnaissables, pleins de petits détails drôles, des dessins qui font naïf mais faut pas se fier à cette première impression. En fait l’ensemble paraît naïf parce que tout est plat, sans perspective, que les proportions sont passablement distordues, il n’en a cure. Les visages sont toujours vus de face – à vérifier quand même !

Mais je n’avais pas retenu son nom, rien ! Et voilà que la soeur de notre Amina lui apporte un livre dédicacé de la main de Joaquim, Amina exulte, on en parle, ça fait un buzz … Moi je plonge « hardiment », contact, JH, et lundi matin le livre est commandé, il est en route ! ET comme par hasard, j’ai oublié le titre …

Mais, mais et surprise, un plus comme on dit, c’est une exposition de dessins de Jock (compression, c’est permis ?) à Paris et là, je retrouve un libraire que je connais un peu … Quiproquo, l’adresse de la librairie et l’adresse perso de « Jock », se (je ne sais pas si on dit « se chiasmer ») croisent et le mail adressé à l’auteur s’en va chez le libraire, petit échange de mails étonnés, et ça me décide à vraiment aller voir ces dessins à la galerie … J’hésite, ne vais plus souvent à Paris, peur de ne pas marcher assez longtemps, appréhension escalier en colimaçon, ils sont toujours en colimaçon, le dernier c’était pour monter à la tribune de l’orgue, à Sens … Et puis, échange avec Amina « vas-y ». On dirait que je n’attendais que ça, suis partie, autour de midi. Et j’ai tourné tourné pas mal pour trouver cette rue minuscule, pas plus grande qu’une cour, demandé mon chemin à des passants qui ne connaissaient pas, sauf une femme, « a yidene », qui connaissait bien, mais je ne me suis pas fiée à ses indications et je suis allée à la Mairie du troisième, rue Eugène Spüller, souvenirs de l’époque rue René Boulanger, promenades exploratrices dans le 3e, découverte d’une population d’immigrés, pas mal de chinois (ou peut-être des viets), des cygnes, des arbres du square … Finalement elle m’avait bien expliqué, la dame, mais je ne retiens jamais bien les indications orales, il me faut un papier à consulter, quitte à me tromper mais je peux au moins revenir en arrière …

Voilà pour avant la librairie.  Après je suis revenue à pied jusqu’au RER, Châtelet les Halles, longue promenade, retrouver des rues plus familières, sans pluie sauf quelques gouttes. Et « pendant », vive la librairie qui s’appelle « D’un livre l’autre » http://www.lepetitcelinien.com/2012/05/dun-livre-lautre-la-librairie.html

Trop drôle, je veux citer le nom et j’ajoute cet « à » qui va d’un château l’autre !

Et dans cette librairie des trésors ! vivent les collectionneurs, les fureteurs fouineurs (des noms d’animaux à l’origine de ces adjectifs !) Vive cette journée, démarrée sans rien de spécial, juste un peu inquiète à l’idée d’aller à Paris, et transformée par le plaisir de voir du nouveau, pas seulement des tableaux ou des personnages sculptés mais des idées, des choses qui s’expriment … tourments ou étonnement, ou simplement l’émerveillement de regarder, d’écouter.

Publicités

3 responses to this post.

  1. Merci Gilda pour ce petit billet. Pour répondre à ton interrogation, tous mes visages ne sont pas de face, je fais parfois des profils, mais j’aime faire des groupes hétéroclites mêlant les hommes et les bestioles. ça a l’air « naïf » au premier abord, en effet, mais l’idée de beaucoup de mes dessins est de mettre en scène le vrai drame de l’homme: où se placer dans la foule? être un solitaire ou dans un troupeau? Un groupe est-il toujours un troupeau? Est-il possible de rester libre et à plusieurs? Quand on est plus de un est-ce qu’on est forcément une bande de cons? etc.

    Réponse

  2. Ah oui, encore un truc: le titre de mon deuxième livre est « le grand Borborichon et autres coquecigrues » aux éditions Durand-Peyroles.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :