dur, ces choses qui vous reviennent

Ce mot « mort » (il est mort … NON !) Je l’ai reçu, encaissé oui comme un boxeur un coup de poing … dans une inquiétude, cet état de semi-éveil demi-sommeil qui précède le réveil … C’était hier matin, dimanche. La veille, après-midi schubertien (les Winterreise) chez Cl .,  en bavardant après la partie concert, j’ai dit rapidement « mon fils est décédé », après avoir parlé de notre chorale des années 70 … évoqué chef, retrouvailles …  Parlé aussi de Vine, de ces progrès récents cette lutte où elle regagne de la mobilité la marche ! hier une marche à franchir, passer d’une pièce à une autre … (vidéo) http://www.youtube.com/watch?v=CF9WmVHnx1M&context=C4d11ab9ADvjVQa1PpcFPkd3xj9eBxhiyMmU0S7fRFJW9TdKao3n0=

Mais ce rêve, ce rêve à demi  temps réel à demi temps inventé, une situation qui n’a pas existé, pas été mais avec une ressemblance, le conflit ou la crainte d’un degré de plus de conflictualité … Oui, je crois que c’est cette appréhension qui me gêne, qui m’habite. Est-ce la peur de ne pas pouvoir faire face, tenir le coup, quel coup quel coût ? Dans ce rêve il a été question d’un paiement à l’EDF ou à un organisme qui vous envoie facture ou avis de paiement, impôts … et on ne discute pas (participation frais maison de retraite ?? vieille histoire mais qui m’a coûté, dans tous les sens du mot). Unconflit peut en cacher un autre. Possible.

Et un conflit déclaré, ouvert, peut aussi, bien évidemment, être distordu, il y a des arrière-plans, on ne sait pas dire … plusieurs choses, soit : répondre, arguer, résoudre ou pas la question qui accroche, le prétexte … soit en quoi la demande, venue de l’extérieur (somme à payer par exemple) ou de l’entente-mésentente entre toi et moi, lui et moi, moi et lui ou elle, l’idée qu’il/elle se fait de moi et « m’impose » (là il y aurait à creuser, qui m’impose et quoi ?)

Le « conflit », l’urgence peuvent avoir été résolus, réglés, il n’en reste pas moins … un Etat de conflit, un affrontement peut-être un jour et l’idée du « tout sauf ça », éviter à tout prix … Et cette tension demeure, refoulée sans doute mais elle peut ressurgir, revenir … [resurgir ou ressurgir, les deux graphies sont présentes dans le TLF i]. L’apaisement est venu, dessus l’oubli ou ce qu’on croyait être l’oubli jusqu’au moment où, paf ! revoilà ce cauchemar, ce moment embarrassant embarrassé où on n’a pas su comment faire … l’oubli est un cautère.  Il y a sans doute d’autres facteurs, que je n’ai pas en ligne de mire au moment où j’écris.

Conflit ? mais oui il y a eu il y aurait il y aura sans doute. Et même si un jour, si des fois de multiples fois on s’est trouvé dans la situation de ne pas pouvoir expliquer, s’expliquer avec celui d’en face, avec soi, toi-même, ce serait bien d’y arriver … « une fois » … Savoir où et pourquoi ça faisait mal. C’était à mon histoire, à celle que je me raconte, me suis racontée ou laissé raconter …

Mais le moment crucial, la solution, ne pas savoir, écarter le poids du conflit, écarter l’autre, avec qui conflit, et ce sera un dénouement, un désétranglement … tu me pèses tu m’étouffes je te mets dehors, je me place hors de ton champ d’action, refuge, exil, tout ça ressemble à cette politique facebookienne de « desamistad », tu me déranges trop, je te vire tu me bloques et chacun vit dans sa sphère d’illusions sans à-coups.

« Strange », étrange étranger … Hier matin pour la première fois ces mots « il est mort » ! et l’étonnement, l’impuissance, il fallait l’accepter … il n’y avait plus de conflit plus d’espoirs possibles. Très dur. Un conflit ça prend de la place, du volume, mais il y a tout autre chose, tant de choses des sentiments des regards, une voix, des souvenirs … il y a la peur d’avoir déçu et là tout est trop tard. D’avoir ébranlé, fait mal plus que n’aurions, n’aurais voulu. Pas de retour pas de baume sinon en embaumant « ceux qui pieusement … » (ou pas).

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :